L'analyse

sigle de Julien Muzard Psychologie-PsychanalysteDans la situation la plus connue, patient et analyste se rencontrent 3 à 4 fois par semaine. Le patient est allongé sur le divan. Le psychanalyste, assis derrière lui, hors de sa vue, lui demande de dire ce qui se passe en lui, ce qui lui vient à l'esprit en laissant les idées s'associer librement, même si cela lui parait futile, absurde ou déplaisant pour lui-même ou celui qui l'écoute. Commence alors une histoire dont le développement et la résolution exigeront un long temps d'élaboration. (SPP).